NORIG

Norig est la voix tzigane française. Elle tombe un jour amoureuse du chant tzigane, ce "cri" dans lequel elle se reconnaît. Elle n'a alors de cesse de s'imprégner de cette culture pour se l'approprier à sa façon, poétique et puissante.

 

De rencontres marquantes en belles amitiés musicales, son premier album voit le jour en 2006 : Gadji, composé et arrangé par Sébastien Giniaux (Taraf de Haïdouks, Teofilo Chantre, Selmer 607, Caravan Palace...), guitariste, violoncelliste, avec la complicité de l’accordéoniste moldave Victor Coman. Norig, qui a découvert sa voix et celles des musiques du monde auprès de la compagnie des Glotte-Trotters, fait la connaissance de Babx. Il lui écrit alors la chanson qui donne son nom à l’album.

La richesse de ce premier opus est marquée par un duo avec Teofilo Chantre (chanteur et compositeur de Cesaria Evora) mais aussi par la reprise des "Petits Papiers" de Gainsbourg version Jazz manouche. Soutenu par une tournée dans toute la France, en Europe et aux USA, “Gadji” rencontre un bel accueil auprès du public. Les professionnels, à l'image de Rémy Kolpa Kopoul (Nova) ou Sébastien Vidal (TSF Jazz) honoreront ce disque.


Son nouvel album "Ionela" a vu le jour en Novembre 2013. Forte d'une écriture sincère et poétique, la chanteuse écrit désormais ses textes en français, qui répondent en écho lyrique aux compositions du musicien Sébastien Giniaux. Il crée sur Ionela une mosaïque musicale aux inspirations multiples : jazz, classiques, rock... Depuis, Norig, accompagnée de ses musiciens parcourt les scènes, en France comme à l’étranger avec "Ionela" et le "Norig & No Gypsy Orchestra".


Elle signe en 2016 les paroles de la chanson “À la dérive” interprétée par la chanteuse Anne Sila, finaliste de l’émission The Voice, sur son Album “Amazing Problem” (Decca Records France).